5 manières de protéger votre vie privée en ligne

5 ways to protect your privacy online

Ces deux dernières années, la société a été secouée par la pandémie de COVID-19, qui a entraîné de nombreuses conséquences sur notre vie sociale ainsi que toutes nos interactions. Bien que les mesures les plus strictes aient été levées dans de nombreux endroits, certaines conséquences semblent plus permanentes. Le télétravail et les réunions au moyen d’applications de visioconférence telles que Zoom ou Google Meets sont devenues la normalité. Cependant, peu de personnes se sont demandé quelles en étaient les conséquences sur leur vie privée.

 

En passant plus de temps sur internet, nous générons bien sûr davantage de données. Plus une personne génère de données, plus ces dernières sont susceptibles d’être pistées, contrôlées ou analysées. Le pistage de données est une source d’informations vitales pour les entreprises et les institutions. Or, un consensus selon lequel la confidentialité des données devient de plus en plus importante semble apparaître, dans un monde qui dépend un peu plus chaque jour des outils de collecte de données.

 

Dans cet article, nous abordons cinq manières différentes de protéger votre vie privée lorsque vous surfez en ligne. Vous y trouverez des idées et des conseils sur les façons de garder le contrôle de vos informations financières et personnelles dans ce monde connecté.

 

Nº 1 : Utiliser un VPN

Un VPN est l’abréviation de Virtual Private Network (réseau privé virtuel). Bien que ce concept puisse sembler complexe, les VPN sont en fait plutôt simples d’utilisation et apportent de nombreux avantages. En somme, ils cachent l’adresse IP de votre appareil afin de protéger votre vie privée.

 

Lorsque vous utilisez un VPN, les informations récoltées par votre appareil sont cryptées et transportées par des réseaux sécurisés. Ces réseaux acheminent vos données vers des serveurs situés à des centaines de kilomètres de chez vous. De cette manière, un VPN est capable de cacher votre identité en ligne et vous protège donc bien davantage sur internet. Un VPN peut être particulièrement utile lorsque vous utilisez des spots WiFi publics ou que vous voyagez dans différents pays. En outre, les joueurs et les streamers sont d’autres types de personnes qui pourraient particulièrement tirer parti d’un VPN.

 

Nº 2 : Cacher la caméra de votre appareil

L’une des manières les plus logiques de protéger votre vie privée en ligne est d’empêcher quiconque d’avoir l’occasion de recueillir des données. La grande majorité des ordinateurs portables, des tablettes et des smartphones sont dotés d’une caméra. Pour les criminels, ces caméras constituent l’une des sources les plus efficaces pour récolter des données. En effet, un cybercriminel pourrait avoir accès à votre webcam et enregistrer les sons et les images de votre environnement.

 

De nombreuses webcams sont dotées d’un mécanisme qui indique si la caméra est en train de filmer ou non. Souvent, il s’agit d’un voyant lumineux qui, en réalité, est très simple à pirater. Bien que le voyant situé à côté de votre caméra soit éteint, cela n’empêche pas des personnes d’accéder à votre webcam sans que vous le sachiez. Les informations recueillies peuvent ensuite être utilisées à diverses fins, telles que le chantage ou l’usurpation d’identité. La cybermenace d’une webcam laissée accessible peut exercer une grande influence sur la vie quotidienne des personnes concernées. Prendre des mesures pour protéger votre vie privée est donc essentiel.

 

Couvrir les caméras de vos ordinateurs portables, tablettes et téléphones élimine donc ce danger : dès que vous le ferez, votre sécurité en ligne augmentera. Vous pouvez par exemple vous procurer des caches webcam adéquats et sécurisés pour tous ces appareils sur cette boutique en ligne.

 

Nº 3 : Utiliser un antivirus

Une troisième possibilité pour protéger votre vie privée sur internet est d’installer un antivirus. Il s’agit d’un logiciel de sécurité des données qui vise à protéger vos appareils contre les virus, les logiciels espions, les programmes malveillants, les chevaux de Troie, les spams ou toutes autres cybermenaces. Ces types d’attaques malveillantes visent de plus en plus les personnes peu méfiantes.

 

Un appareil victime d’une cyberattaque est ensuite beaucoup moins performant. En effet, une attaque consomme beaucoup de mémoire, exécute des actions malveillantes à votre insu, fait planter des applications et pose bien d’autres problèmes encore. Les logiciels antivirus se chargent de détecter les menaces de cybersécurité et vous préviennent s’ils trouvent quoi que ce soit de suspect. Ainsi, ils protègent votre vie privée sur internet, et vous n’avez donc plus à vous inquiéter de personnes mal intentionnées qui tenteraient d’avoir accès à vos appareils ou à vos données.

 

Nº 4 : Gérer vos cookies, envahisseurs de la vie privée

Les cookies sont un élément essentiel de votre vie connectée. En somme, il s’agit de fichiers texte qui contiennent des informations. Celles-ci sont enregistrées dans un dossier sur la plupart des sites que vous consultez. Bien que les cookies ne présentent à eux seuls pas beaucoup de risques, il s’agit plutôt de leur utilisation qui peut poser des problèmes.

 

Les sites que vous consultez stockent des cookies : en d’autres mots, le site en question se souvient de votre nom et de vos préférences. Les informations conservées incluent par exemple l’adresse IP et les mots de passe. Selon de récentes études, plus de 80 % de la plupart des sites consultés vendent ces informations à des tiers. En outre, certains sites vous pistent sur d’autres sites web à des fins d’analyse concurrentielle. De ce fait, vous pouvez augmenter la confidentialité de vos données et votre sécurité en ligne en temps voulu en supprimant les cookies dans les paramètres de votre navigateur.

 

La plupart des navigateurs rendent l’affichage et la suppression des cookies très aisée. Le procédé varie d’un navigateur à l’autre, mais, en général, les cookies peuvent être supprimés dans les paramètres du navigateur. Cherchez la section « Sécurité » ou « Confidentialité ». Ensuite, il vous suffit d’afficher les cookies stockés par le navigateur et de choisir ceux que vous souhaitez supprimer. C’est aussi simple que cela.

 

Nº 5 : Se méfier des liens et des sites suspects

Bien que ce dernier point puisse sembler couler de source pour certains, il est important de le mentionner. Votre adresse e-mail est une information qui est récupérée et partagée assez rapidement lorsque vous l’utilisez sur internet. Il n’est donc pas rare qu’une myriade d’e-mails atterrissent ensuite dans votre boîte de réception, pour vous annoncer que vous avez gagné quelque chose ou que vous devez ouvrir un message particulier. Ces e-mails peuvent parfois être convaincants, et donner l’impression qu’ils proviennent de votre banque ou de toute autre institution. Lorsque vous cliquez sur leurs liens, cependant, un mécanisme caché s’empare aussitôt des informations de votre appareil.

 

Bien que certains de ces e-mails puissent sembler réels au premier abord, assurez-vous de connaître la personne qui vous les a envoyés, étant donné que les logiciels antivirus ne vous protègent pas contre ces dangers. Si vous avez un doute, il vaut probablement mieux supprimer l’e-mail, même si le message en question est très tentant.

 

Votre sécurité en ligne commence par votre propre comportement. Vous informer sur les méthodes qu’utilisent les cybercriminels peut vous aider à protéger votre vie privée. En effet, en étant informés, vous pouvez remettre en question la légitimité de tout ce que vous trouvez sur internet, et ainsi repérer les personnes aux intentions malveillantes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.