Bloqueur de données USB : tout ce que vous devez savoir

USB data blockers everything you need to know

Chaque jour, les appareils que nous utilisons génèrent énormément de données. De plus, cette quantité de données augmente à un rythme effréné, notamment en raison de l’évolution de l’Internet des objets. Selon des estimations, nous produirons dans seulement 2,5 ans près de 463 exaoctets de données chaque jour à travers le monde. Peut-être que le terme « exaoctet » ne vous dit rien : pour vous donner une idée, 463 exaoctets représentent plus ou moins l’équivalent de données qui peuvent être stockées sur un total de 213 millions de DVD. Bref, cela constitue une quantité astronomique de données.

Que vous le vouliez ou non, la quantité de données que chaque individu génère chaque jour est également en augmentation. Toutes ces données supplémentaires signifient que les hackers sont d’autant plus à même de pouvoir dresser un profil complet de vos préférences et de tout ce que vous aimez. Malheureusement, les ventes de données personnelles et confidentielles sur le marché noir augmentent aussi de manière croissante. Pour tout un chacun, cela peut se traduire par divers spams, appels téléphoniques non désirés, ou par des cartes de crédit ou de débit vidées. Cependant, pour ce qui est des chefs d’entreprise et leurs salariés, des problèmes bien plus graves peuvent être engendrés. Les hackers utilisent désormais des techniques sophistiquées pour accéder à des données confidentielles, qui peuvent ensuite être utilisées pour exercer un chantage sur les entreprises et leurs employés.

Cependant, des possibilités existent pour contrecarrer ce type de vol de données. La solution la plus simple est d’empêcher directement les hackers d’avoir accès à vos informations. Cet article va donc s’attarder sur les bloqueurs de données USB, en expliquant ce qu’ils sont et en quoi ils sont utiles, avant d’aborder les différentes formes sous lesquelles ils peuvent se retrouver.

 

Qu’est-ce qu’un bloqueur de données USB ?

Un peu plus loin, nous parlerons des différents types de bloqueurs de données. Tous fonctionnent, dans les faits, de la même manière ; seul leur nom diffère. Pour l’instant, intéressons-nous à ce que sont les bloqueurs de données USB.

Aussi appelés « condom USB », les bloqueurs de données USB ont peut-être l’apparence d’une clé USB classique, mais ils ne contiennent en fait aucune donnée. En effet, les bloqueurs de données USB servent uniquement à bloquer tout transfert non autorisé de données lorsque vous rechargez votre téléphone portable ou votre tablette dans un lieu public. En bref, ils servent à protéger vos données.

Les lignes de données qui passent au travers de votre câble sur des bornes de chargement publiques sont facilement hackables. Ainsi, un bloqueur de données USB est un petit appareil qui bloque les broches de données positionnées à l’extrémité de votre câble, les broches qui, autrement, se seraient connectées aux ports hackés. En effet, les lignes matérielles sont désactivées et ne peuvent ainsi pas entrer en contact avec votre chargeur. De cette manière, le bloqueur de données empêche les bornes de chargement USB de transférer vos données à des personnes mal intentionnées. Il s’agit donc d’un bouclier qui éloigne toute ligne de données hackée de votre appareil.

 

Est-ce que les bloqueurs de données empêchent également la recharge ?

Les bloqueurs de données USB font office de barrière protectrice lorsque vous rechargez un appareil personnel ou professionnel sur une borne de recharge publique. Bien qu’ils modifient le port de votre chargeur, ils n’empêchent aucunement votre appareil de se recharger normalement. Vous ne remarquerez donc aucune différence lors du chargement de votre téléphone. Par contre, ils augmentent considérablement la sécurité de vos données.

 

Pourquoi devriez-vous utiliser des bloqueurs de données USB ?

À notre époque actuelle, de nombreuses personnes travaillent lorsqu’elles voyagent. Le monde qui nous entoure offre désormais en tout endroit des emplacements très pratiques pour recharger nos appareils. Sans y réfléchir à deux fois, nous branchons donc tous volontiers nos appareils sur des bornes de chargement USB, pour nous assurer de pouvoir continuer à utiliser nos appareils pour travailler ou à d’autres fins. Rien de plus facile. Pourtant, cela implique certains risques.

La manière dont les hackers ont accès aux données de votre téléphone grâce aux bornes de chargement publiques est communément appelée « juice jacking ». Les hackers modifient matériellement le port USB concerné afin que les fichiers et les données soient transférés depuis l’appareil qui est en train de recharger jusqu’au stockage de données des hackers.

Peut-être l’ignorez-vous, mais il y a davantage de fuites de données chaque jour qu’il n’y a d’habitants à Miami. Chaque heure qui passe, plus de 250 000 détournements ont lieu, pour un total d’environ six millions chaque jour. Ces violations de données prennent comme victimes divers individus, institutions, sociétés, entreprises, voire gouvernements.

 

Quelles sont les données que volent les hackers ?

Le type de données qui sont volées varie selon le hacker concerné ainsi que l’appareil en pleine recharge. Les données les plus prisées sont les cartes bancaires et autres informations de paiement. Lorsqu’un hacker a accès à de telles informations, il n’a ensuite aucun mal à vider votre compte. Un « broker » achète des informations bancaires sur le marché noir, avant de les revendre à un « carder ». Ces « carders », soit les deuxièmes personnes qui achètent les informations, sont ceux qui se chargent dans les faits de vous retirer le plus d’argent possible.

D’autres données très recherchées sur le marché noir comprennent les noms d’utilisateur, les mots de passe, les données confidentielles d’entreprises, les dossiers médicaux, ou toute information plus générale sur des particuliers et leurs proches.

 

Quel bloqueur de données pouvez-vous utiliser ?

C’est pour ces diverses raisons que les bloqueurs de données trouvent toute leur importance. Autant les particuliers que les entreprises doivent faire face à de lourdes conséquences lorsque leurs appareils sont piratés, et que leurs données sont transférées à des personnes mal intentionnées.

Les bloqueurs de données peuvent se retrouver sous différentes formes : il en existe essentiellement deux types. Le premier est le bloqueur de données USB, à propos duquel cet article s’est déjà étendu. Le deuxième type est un câble avec bloqueur de données intégré. Tous deux fonctionnent exactement de la même manière, à la différence que le second ne nécessite rien d’autre que le câble en lui-même, qui se charge d’empêcher tout transfert de données, c’est pourquoi certains préfèrent choisir cette option.

Si vous dirigez une entreprise et que vous souhaitez vous assurer que vos données ne se retrouvent pas entre les mains de hackers, fournir à vos employés des bloqueurs de données est la solution la plus sage que vous pourriez prendre. Si vous désirez davantage d’informations ou recevoir un échantillon gratuit et personnalisé de bloqueurs de données USB, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.